La Flûte enchantée de Mozart

La scène représente Pamina, la fille de la Reine de la nuit, qui est libérée à l’aide des deux instruments de musique qui ont été remis au prince Tamino et à Papageno l’oiseleur (la flûte traversière et le glockenspiel). Elle s’élève doucement du sol vers la liberté, envoutée et guidée par la musique qui se détache de la partition.

L’opéra étant rempli de symboles, je me suis principalement attardé aux trois instruments de musique : la flûte traversière, la flûte de Pan et le glockenspiel… à vous de les découvrir !

Clin d’œil

Les notes entourant Pamina sont les reproductions du manuscrit original de Mozart.


© Toute reproduction et/ou diffusion des images présentées sur ce site est interdite sans l’autorisation écrite d’André Faucher.