La 5e symphonie de Beethoven

La 5e symphonie de Beethoven est aussi nommée la symphonie du Destin. C’est sur ce thème que repose mon concept.

La vie de Beethoven est illustrée par le clavier de forme circulaire qui représente le cycle de sa vie. Le clavier s’estompe doucement au fur et à mesure que le temps avance, illustrant ainsi la progression de sa surdité au fil de sa vie.

Les quatre notes légendaires du début de la symphonie sont symbolisées par les quatre portées aux coins de l’œuvre. Le coin supérieur droit représente la dernière note glissée, la couleur rouge représentant le destin qui frappe, sa fougue et son caractère enflammé.

L’image est séparée en quatre parties, soit l’enfance, l’adolescence, l’âge adulte et la vieillesse. Pour terminer, nous retrouvons la baguette qui touche le clavier en transmettant ainsi la vibration des notes.


© Toute reproduction et/ou diffusion des images présentées sur ce site est interdite sans l’autorisation écrite d’André Faucher.